Notre Eglise "Saint Maxime"

 

Horaires d'ouvertures : de 09h00 à 17h00 tous les jours.

La Mairie reste à votre disposition pour tous renseignements au 05.53.54.76.33. (les mardis et vendredis de 08h30-12h00 et de 14h00-18h00)

 

Un peu d'histoire :

Notre église .... Saint Maxime, construite au IXème siècle, détruite, puis rebâtie au XIème siècle. Elle fera l'objet d'un remaniements du XVème au XVIIème siècle.

Le clocher fortifié de l'église de Saint Maxime, à Saint mayme de Pereyrol, offre toutes les caractéristiques du "clocher-mur" à vocation défensive.

Cette église témoigne de l'histoire mouvementée de la région, depuis la guerre de cent ans aux guerres de religion, en passant par les guerres médiévales entre seigneurs rivaux ...

C'est au Moyen-Age aue les églises évoluent en de véritables places fortes où les populations peuvent trouver refuge en cas d'attaques ennemies.

C'est dans ce contexte, que les paroissiens de l'église romane de Saint Mayme de Pereyrol dotent l'édifice d'un haut clocher rectangulaire. Celui-ci est dépourvu de meurtrières et seuls des baies sont percées tout en haut du mur pour l'emplacement des cloches.

Le clocher mesure environ 17 mètres de hauteur et ses murs font plus de 250 centimètres d'épaisseur. dimensions caractéristiques des clochers-murs du Périgord. Les murs sont si larges qu'ils abritent parfois des escaliers ou des ouvertures de grandes dimensions.

Il n'y a pas de document historique permettant d'attester formellement que le clocher de l'église Saint-Maxime corresponde à un ouvrage militaire construit pour repousser les ennemis éventuels. Mais sont allure de forteresse est caractéristiques des églises romanes fortifiées du Périgord.

Les clochers-murs comme celui de notre village sont une particularité intéressante des églises de notre belle région.

Information à retenir : courant 2018, des travaux de rénovation pour la toiture et les murs extérieurs seront entrepris.

Nous y sommes ! Ces dernières semaines d'avril ont vues s'installer échafaudages et barrières de sécurité.

Notre église va faire "peau neuve" ... à suivre.